Forschung am SPI

 

Les projets de recherche actuels

Christliche Migrationsgemeinden in der Schweiz

Projet Communautés chrétiennes issues de la migration en Suisse – Volet qualitatif

Quel rôle joue la religion pour assimiler les expériences de migration ? Une analyse sous l’angle de la biographie de migrantes et de migrants chrétiens

Plus d’un tiers des personnes vivant en Suisse sont issues de la migration. Plus de la moitié d’entre elles connaissent le christianisme et se disent appartenir à une confession ou une dénomination chrétienne. La face du christianisme a fortement changé en Suisse au cours des dernières décennies : il s’est diversifié, a gagné des couleurs et est devenu plus vivant. Mais malgré ça, les communautés manquent toujours de visibilité dans grand public et dans les Eglises. Pour les personnes concernées, la migration ne signifie pas seulement qu’elles se déplacent dans l’espace géographique et social, avec un changement plus ou moins définitif de leur lieu de domicile, donc de leurs contextes de vie économique, culturel et social. Les immigrés se voient pris dans un processus qui affecte non seulement leurs expériences, leur mode d’envisager l’existence ou leurs routines d’action mais aussi leurs relations et leur image de soi. De nouvelles expériences se présentent qu’il n’est plus possible d’interpréter selon des schémas qui avaient leurs preuves.
Quel rôle joue ici la religion pour les migrants, comme système social, comme pourvoyeuse de sens ; et comment évolue-t-elle au long de l’« événement migration » ? L’étude examine les rapports concomitants entre religiosité et expérience migratoire sur la base de biographies. Comment les individus analysent-ils et assimilent-ils leur expérience de la migration, comme se réfèrent-ils à leur propre histoire de vie pour lui donner du sens et l’aménager ? Des entretiens qualitatifs permettent d’explorer ces questions. L’étude tente par ailleurs de comparer différentes manifestations de piété.
Ce projet de recherche est constitué de deux volets examinant l’importance de la religion dans la perspective de l’individu comme système pourvoyeur de sens et comme système social avec ses propres ressources. Le volet qualitatif suit un volet réunissant des données de base relatives aux communautés issues de la migration en Suisse.

Votre personne de contact à l’Institut:
Contact: icon_mail_alt

Eva Baumann-Neuhaus

Responsable des projets scientifiques

Votre personne de contact à l’Institut:
Contact: icon_mail_alt

Simon Foppa

Collaborateure scientifique

Recherche

Le SPI, de par la recherche fondamentale dans les domaines de la sociologie pastorale et des religions qui y est effectuée, soutient les tâches de conceptualisation et de planification de la pastorale de l’Eglise catholique en Suisse.
Le domaine de recherche du SPI s’oriente selon les «philosophies» de vie des êtres humains et de leurs liens avec la religion et la religiosité dans la société d’aujourd’hui; le SPI s’intéresse aussi à l’influence et au rôle des communautés religieuses chrétiennes, et parfois non chrétiennes, dans le contexte suisse.
Les projets se déroulant sur plusieurs années sont planifiés, soumis et mis en œuvre avec des universités partenaires; le SPI profite d’une collaboration institutionnalisée (contrat) avec la faculté de théologie catholique de l’Université de Fribourg en matière de recherche et d’enseignement. Il collabore également depuis plusieurs années avec les universités de Berne, Lausanne et Lucerne.
Le SPI participe régulièrement à des projets de recherche financés par le Fonds national de la recherche scientifique (FNS). La recherche fondamentale empirique, effectuée depuis de nombreuses années, garantit au SPI un niveau académique élevé et en fait un centre de compétences dans le domaine de la recherche en sociologie des religions reconnu dans tout le monde germanophone.